Retour d’expérience Vélo : la bombe anti-crevaison

de dans Les transports, Problèmes de transports, Vélo 2 commentaires ,

Nicolas a malheureusement testé la bombe anti-crevaison ! Voici son retour d’expérience : 

J’ai testé la bombe anti-crevaison du kit (kit Airbus CE: bombe D…….n “b-twin”) sur mon vélo. Il était bel et bien crevé la dernière fois par un bout de verre.

 Après retrait du bout de verre, j’ai gonflé légèrement la chambre (ça marchait car trou pas trop gros), puis agitation de la bombe, vissage sur la valve, décharge de tout le contenu dans la chambre qui se gonfle. Sur mon vélo, j’ai des pneus de ville assez large 622×37, ça a gonflé à 2/2.5 bars.

 Best practice: se munir d’un essuie-main car on se met de la mousse un peu partout.

 Ensuite il faut rouler pour que le produit se répartisse bien (entre 5 et 10 km). J’en ai fait 6. Jusque-là tout va bien. Ensuite il est indiqué qu’il faut gonfler le pneu et c’est là que ça ne va plus. Je n’y suis pas arrivé, la mousse ressortait et le pneu s’est totalement dégonflé. Je suppose qu’il faut attendre que ça sèche, ce que je n’ai pas fait. J’ai du venir chercher mon vélo en voiture. En changeant la chambre à air, il s’avère qu’elle avait lâché, le trou s’était agrandi pour former une déchirure de 1cm minimum. A ce point la bombe ne pouvait plus rien faire pour moi de toute façon.

 Conclusion: si la bombe est efficace, ne pas essayer de gonfler plus et rentrer direct chez soi ou au magasin pour changer la chambre à air.

Nicolas

Ajout de Ghislain sur les crevaisons : 

Juste pour information et pour apporter mon expérience personnelle, pour ceux qui en ont assez des crevaisons et qui ne connaissent pas, il existe des pneus très résistants aux crevaisons. Ce sont ceux qui équipent notamment les vélos Toulouse ou les vélib. Il s’agit des « Schwalbe Marathon Plus ». Ils sont équipés d’une bande en kevlar réduisant la possibilité d’un corps étranger perce la chambre à air. Pour un vélo à usage quotidien, c’est une bonne solution. Il faut toutefois noter qu’un des principaux défauts de ces pneus est un confort moindre du leur rigidité et au fait qu’il faille bien les gonfler pour ne pas coincer la chambre lors du franchissement d’une bosse ou d’un trou.

 J’avoue qu’avec ces pneus, je ne sais plus ce qu’est une crevaison malgré tous les morceaux de verres rencontrés sur les pistes cyclables urbaines toulousaines. 🙂

2 Comments

  1. Philip |

    Il exist plusieurs solutions. Le ‘Green Slime’ est un des meilleurs. On le met dans le chambre quand on le pose et quand on a un creve ca bloque le trou (jusqu’a une taille certaine). Ca peut etre efficace pendant un an et pour plusieurs crevaisons. On ne saurait pas si on a un creve.

    Report this comment

  2. Bernard |

    Autre solution anti-creuvaison assez efficace; prendre une chambre à air classique et avec une paire de ciseaux, enlever la valve et découper la face intérieure.

    Ensuite superposer cette “mue” de chambre sur une chambre à air normale et installer le tout dans le pneu, puis remontez le tout sur la jante.

    C’est pas mal pour les bouts de verre et autre petites creuvaisons.

    En revanche j’ai pas trouvé de solution miracle pour le vélo de route quand des bouts de verre viennent entailler le pneu le rendant hors d’usage.

    Report this comment

Alors, qu'en pensez vous?