Eco-conduite – un effort rentable

de dans Les transports 2 commentaires , , , , ,

L’éco-conduite est un nouveau style de conduite basé sur une sollicitation modérée d’un véhicule entretenu et adapté au besoin du conducteur, dans le but de limiter les émissions de CO2 et la consommation de carburant.

Les grandes lignes :
– Changer de vitesse dès que possible pour être toujours dans le rapport le plus élevé :
o Diesel 1°-2° dès 2000 tr/min, 3°-4°-5° : dès 1500 tr/min
o Essence : 1°-2° dès 2300 tr/min, 3°-4°-5° : dès 2000 tr/min
– Réduire sa vitesse
– Maintenir une vitesse aussi constante que possible
– Anticiper les ralentissements, en gardant les distances de sécurité (2 secondes entre les véhicules)
– Décélérer doucement
– Vérifier la pression des pneus, légèrement sur gonfler
– Optimiser l’aérodynamisme (galerie)
– Ne pas surcharger ni transporter de charge inutile
– Eteindre le moteur à l’arrêt
– Eviter d’utiliser la clim (à basse vitesse)
– Et évidemment, marcher ou prendre le vélo pour les petits trajets !

Avantages :
– Réduction des coûts d’entretien du véhicule
– Diminution du risque d’accidents
– Baisse du niveau sonore des véhicules
– Baisse du stress
– Amélioration du confort

Risques routiers en France : 4275 morts en 2009
– Les accidents mortels les plus fréquents surviennent lorsque les conditions sont optimales, et que le conducteur baisse de vigilance : à plat, sur une bonne route droite, sans tiers. Quand même plus de nuit que de jour.
– Après la survitesse et l’alcool, à égalité avec 40%, les téléphones portables sont une cause croissante.
– Les motards restent les plus exposés : ils représentent 1% du trafic, mais 18% des tués
– Les piétons avec 548 tués paient un lourd tribu, triste particularité française, surtout en ville
– Les cyclistes, avec 148 tués, restent en bas de l’échelle des risques

La circulation routière augmente régulièrement, en km/an/personne, et la mortalité baisse légèrement.

Pour plus de renseignements

Information provenant d’une formation hors temps de travail d’une journée : partager ces bonnes pratiques

2 Comments

  1. Raphael |

    SUper idée cet article, merci Bruno de nous faire partager cette expérience. C’est vrai que, contrairement à ce que pourrait laisser penser ce site monopolisé par les cyclistes ;-), il n’y a pas que le vélo dans la vie! Même en roulant en voiture, on peut faire des efforts pour la planète.

    Report this comment

  2. Ghislain |

    Très bon article.

    Le choix d’un véhicule adapté en matière de consommation est aussi un plus non négligeable pour réduire son impact environnemental.

    Report this comment

Alors, qu'en pensez vous?