Quelques nouvelles des transports en commun

de dans Les transports Pas encore de commentaire , ,

La navette aéroport a changé de tarifs depuis début janvier 2010 (malheureusement sans tarifs dégressifs pour les salariés de la zone aéroport) et passe en bus articulés, avec l’accélération, par la société de l’aéroport d’une part, le conseil général d’autre part, des travaux au niveau des quais des terminus de cette ligne.

En pièces jointes les nouveaux tarifs.

Concernant la ligne 25 existante, reliant l’aéroport au centre de Blagnac d’une part, et à la zone aéroportuaire sud d’autre part, les dernières objectifs connus  visent à la cadencer en semaine toute la journée (y compris vacances scolaires) à 20 minutes, avec correspondance systématique à l’aéroport avec la ligne 66, mais les usagers rapportent des problèmes de synchronisation (le bus 25 part parfois 30s avant l’arrivée du 66).

La ligne 63 (Compans-Caffarelli – Airbus-St-Martin – Colomiers-Ramassiers – Tournefeuille-lycée) a été décidée lors de la dernière réunion du comité syndical de Tisséo, mais étant donné les réélections au sein de Tisséo elle ne serait opérationnelle au mieux en avril/juin 2010. Les discussions avec la SNCF pour permettre un arrêt des TER venant du GERS aux Ramassiers n’ont pas encore commencées, donc aujourd’hui les utilisateurs de ce TER descendent à Colomiers pour attendre 13m un TER navette qui s’arrête aux Ramassiers ou prennent la navette Airbus en gare de Colomiers. Cette situation perdurera au minimum jusqu’en décembre 2010. (De la gare des Ramassiers au site, il y a 17mn de marche à pied.)

Pour le projet de l’antenne tramway vers l’aéroport, il y a un risque que l’actuelle position du président du Grand Toulouse à l’égard de ses partenaires ne contribue pas à débloquer rapidement ce dossier, sauf risques juridiques importants.

La nouvelle ligne 11, reliant St-Agne au Cancéropôle et à Basso-Cambo, et qui avait vocation à être prolongée jusqu’à Airbus-St-Martin et à l’aéroport, vient d’être suspendue à la demande du Grand Toulouse (du fait du retard pris dans l’installation des Labos Fabre dans leurs nouveaux locaux).
Les études, conjointes avec l’Etat, les ASF et le Conseil Général, sur la transformation des bandes d’arrêt d’urgence du périphérique en voies réservées pour bus express, se poursuivent. Une premier dossier a reçu une validation de principe (implicite) du Ministère, et les études détaillées se poursuivent. Une convention de co-financement ASF – CG 31 – Tisséo est en voie de finalisation et sera soumise à la prochaine réunion du comité syndical de Tisséo.

Alors, qu'en pensez vous?